Actions de prévention

Opération « jet de pain »

Le projet intitulé « le grand détournement du pain » est porté par le collectif de partenaires « Mieux Vivre Ensemble »  (CMVE) créé en 2008. Il est composé d’acteurs multiples des quartiers Nord d’Aulnay-sous-Bois :

07-DéEtHabCo_03-AcDePr_03

• bailleurs sociaux : Logement Francilien, France Habitation, Emmaüs Habitat
• services municipaux de la Ville d’Aulnay-sous-Bois (GUP, Démocratie participative, Jeunesse, propreté urbaine, Gestion des déchets, maison de l’environnement…)
• centres sociaux et acteurs sociaux (Antenne sociale, Club de prévention)
• associations du quartier

« Le grand détournement du pain » traite d’une problématique récurrente identifiée dans ces quartiers, le jet de détritus par les fenêtres et notamment le pain.
Par l’intermédiaire du pain, le collectif sensibilise la population au gaspillage alimentaire, au  compostage partagé, au réemploi et à la consommation éco-responsable. L’objectif étant de réduire la quantité de déchets jetés et d’améliorer le cadre de vie des habitants.
Le projet s’articule autour de 2 démarches complémentaires :

• Mener des actions de sensibilisation auprès des habitants sur la réduction des déchets : sensibiliser sur les enjeux environnementaux et économiques, faire évoluer les pratiques par des actions pédagogiques.
• Mettre en place un système de collecte et de valorisation de pain permettant de créer une dynamique forte et une lisibilité sur le quartier et une prise de conscience ; au lieu de jeter le pain par les fenêtres, les habitants sont amenés à le récolter pour que celui-ci soit ensuite acheminé dans une ferme voisine.

Une communication est effectuée afin que les habitants prennent conscience de ce qu’implique le fait de jeter du pain (quantité collectée correspondant au prix payé lors de l’achat).

07-DéEtHabCo_03-AcDePr_02Tout au long du projet et parallèlement à la campagne de ramassage du pain, le projet repose sur une sensibilisation globale des locataires au « jeter moins » afin de lutter contre le gaspillage alimentaire, d’encourager les pratiques permettant de consommer mieux et d’inciter au compostage partagé.

L’opération de collecte de pain est alors utilisée comme prétexte pour intéresser les habitants à ce qu’ils jettent. Cela permet notamment de mettre en lumière les gaspillages quotidiens à l’échelle d’un quartier et de sensibiliser plus facilement les locataires sur l’ensemble de leurs pratiques.

Des ateliers sont organisés au moins une fois par mois sur le territoire de chaque bailleur soit au sein des structures partenaires (bailleurs sociaux, centres sociaux, centres de loisir, service social, associations du quartier, écoles) soit directement en pied d’immeubles.

Par exemple, un atelier cuisine a été proposé aux habitants pour :

• Apprendre à cuisiner avec les restes,
• Créer des recettes de cuisine à base de pain dur,
• Rédiger et éditer un livre de recettes pour accommoder les restes,
• Sensibiliser sur les économies qui peuvent être réalisées en changeant ses habitudes.

07-DéEtHabCo_03-AcDePr_01Des ateliers ponctuels sont proposés au sein des structures ou en pied d’immeuble avec pour objectif de développer des pratiques permettant de consommer mieux et prévenir le gaspillage par des achats maîtrisés et réduire la nocivité des déchets de ménages :

• Visites de supermarché pour mieux consommer
• Atelier carafe sur la réduction de la consommation d’eau du robinet
• Animations panier malin
• Apprendre à faire ses produits ménagers soi-même
• Atelier économie d’énergie

 

Création d’une bricothèque

07-DéEtHabCo_03-AcDePr_04

La Régie de Quartiers de Deuil la Barre (95) est située dans un quartier en rénovation urbaine où les transformations extérieures incitent les habitants à agir sur leurs parties privatives. C’est dans le cadre du projet relogement qu’une subvention a été accordée à la régie de quartiers pour la création d’une bricothèque. Il s’agit d’un lieu où l’on trouve tout ce que l’on souhaite en matière d’outils de bricolage : perceuse, tondeuse, tournevis, marteau, ponceuse, clés…
Celle-ci a été inaugurée en octobre 2013.

Grâce au partenariat d’un bailleur (France habitation), un local rénové et aux normes de sécurité a été attribué pour la création de ce lieu de partage. L’offre d’outils proposée correspond à une enquête préalable menée auprès des habitants de la ville. La bricothèque fonctionne comme une bibliothèque, l’adhésion annuelle est de 5 euros, puis, le prêt des outils est gratuit pour une durée d’une semaine.

Chaque outil a sa fiche « état du matériel » qui permet le suivi de la vétusté de celui-ci.

Pour aller plus loin, la bricothèque propose également des formations de bricolage.

 

Collecte en pied d’immeuble

07-DéEtHabCo_03-AcDePr_07

 

Le bailleur Lille métropole habitat a signé une convention avec l’éco-organisme Eco-systèmes pour ses déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) en octobre 2012.
L’objectif de ce partenariat est de gérer au mieux les DEEE. Le principe de la convention est simple.

Eco-systèmes s’engage à récupérer, à dépolluer et à recycler gratuitement les D3E produits par le bailleur lors des travaux d’entretien et de rénovation sur son patrimoine (chauffe-eau, générateurs gaz, convecteur, chauffe-bain, etc.) mais également ceux des locataires.
Leur élimination faisait l’objet de marchés publics ou de contrats de prestation sans préconisation quant au traitement et à la valorisation.
Au pied des immeubles, d’anciens locaux à ordures ménagères ont été aménagés afin de permettre 07-DéEtHabCo_03-AcDePr_05aux particuliers d’y déposer leurs appareils usagés en présence du gardien. Ce dispositif pilote, qui concerne des immeubles de sept étages pour environ 1 400 habitants, a permis de collecter en moyenne l’équivalent de 6 kg de DEEE par habitant, résultat supérieur au taux de collecte national des collectivités locales.

 

 

07-DéEtHabCo_03-AcDePr_06